Archives

DE LA RETIRADA A L'EXIL : LES REFUGIES ESPAGNOLS EN FRANCE

En janvier-février 1939, près d’un demi-million de réfugiés espagnols franchit en quelques jours la frontière française. C’est la Retirada qui marque l’effondrement de la République espagnole et la fin de la guerre civile. Dans l’urgence, la Troisième République met alors en place une politique d’internement, à travers des camps disséminés sur le territoire. Nombre de ces réfugiés rentrent, plus ou moins rapidement en Espagne, mais d’autres s’installent en France. Beaucoup de ces derniers participent ensuite à la Résistance française contre l’occupant jusqu’en 1944.

Audois d’ici et d’ailleurs. Cycle de conférences 2019

Cycle de conférences. Ce sont aux Audois d’ici et d’ailleurs, à ceux qui ont peuplé et peuplent notre territoire, que les Archives départementales ont choisi de s’intéresser en cette année 2019.

Audois d’ici et d’ailleurs. Cycle de conférences 2019

Wisigoths ou Sarrasins, Italiens ou Espagnols, travailleurs saisonniers ou exilés politiques, figures modestes ou célébrités, groupes ou individus : ce sont aux Audois d’ici et d’ailleurs, à ceux qui ont peuplé et peuplent notre territoire, que les Archives départementales ont choisi de s’intéresser en cette année 2019.

De la Retirada à l’exil : les républicains espagnols en France

Conférence débat. Bruno Vargas, enseignant-chercheur à l’université fédérale Toulouse-Midi-Pyrénées. Le mardi 26 février 2019 à 20h30, salle des mariages, Domaine des Essars, Avenue Georges Clemenceau à Bram. Invitation à télécharger en bas de page. Entrée libre.

Meilleurs voeux !

Une très bonne année 2019.

Nous changeons d'horaire.

Les horaires d'ouverture des Archives départementales changent à compter du 2 janvier 2019.

Fermeture exceptionnelle

Les Archives départementales de l'Aude seront exceptionnellement fermées jusqu'à 14h le mercredi 19 décembre ainsi que le 31 décembre toute la journée. La salle de consultation sera fermée le lundi 24 décembre de 12h à 14h.

Notre offre pédagogique

Année scolaire 2018 - 2019.

Mai 1968 : une page de l’histoire audoise à écrire…

Le 21 mars 1967, à Paris, une soixantaine d’étudiants investit un des pavillons de la cité universitaire réservés aux filles. Le doyen Grappin fait appel aux forces de l’ordre pour évacuer les lieux. L’affaire choque d’autant plus que, depuis le Moyen-Age, le principe de la non intervention de la police dans le périmètre universitaire est respecté.

Dans la bibliothèque du Centre d’Études Cathares

Depuis 2012, la Bibliothèque des Archives départementales compte parmi ses collections les ouvrages et tirés à part de la bibliothèque du Centre d’Études Cathares/René Nelli, association créée en 1981 et dissoute en 2011.

Pages