Poses lascives, corps dénudés, sensualité exacerbée

Votre profil: Il n’y a pas que la température extérieure qui atteint des records cet été… Pour vous c’est la saison du désir, de la sensualité, de la volupté (Alors là, on se croirait vraiment dans un magazine féminin, non ?). Dommage, la censure nous empêche de développer plus votre profil psychologique !

<<

retour aux autres profils

>>

 

Poses lascives, corps dénudés, sensualité exacerbée

Votre sélection (ou de quoi pimenter vos lectures et vos soirées) :

Venus érotica. En 1940, sur l'instigation d'un mystérieux collectionneur, Henry Miller et Anaïs Nin écrivirent des histoires érotiques. Longtemps en sommeil, ces textes finalement publiés, sont considérés comme particulièrement révélateurs du talent romanesque de l'auteure. Un classique de la littérature érotique.
La peur du noir. Roland, jeune papa menacé de cécité, se lance dans une expérience qui a pour but d'apprivoiser les ténèbres. Jeanne, sa belle-mère, l'accompagne dans sa quête, au risque d'y perdre son âme. Une découverte de la sensualité que la nuit exacerbe.
Héloïse, ouille !. J. Teulé a osé ! Il s’est emparé du couple le plus mythique de l’histoire médiévale et relate, avec la joyeuse obscénité de l’époque, leurs pratiques érotiques. Il en résulte un texte transgressif et débridé dont il a seul le secret !
Des désirs et des hommes. Une femme révèle tout de ses fantasmes en dressant le portrait de ses amants et le détail de leurs relations, elle qui se laisse toujours aller à ses pulsions.

 

Le conseil de la bibliothécaire :

vous êtes au top de la « branchitude », la littérature érotique est particulièrement tendance. Attention la qualité n’est pas toujours au rendez-vous ! Demandez conseil à votre bibliothécaire préféré.