RENCONTRE AVEC L'AUTEUR - ILLUSTRATEUR LAURENT BONNEAU / RENDEZ-VOUS LITTÉRAIRE

Date de l'évènement: 
Saturday 13 December 2014
A 16h, à la Maison du Banquet & des générations, abbaye de Lagrasse.

Dans le cadre des Rendez-vous de la librairie, la Maison du Banquet & des générations accueille LAURENT BONNEAU, auteur-illustrateur et réalisateur de courts-métrages.

La rencontre se fera autour de ses bandes dessinées et courts-métrages, sous la forme d’un entretien-lecture-débat avec l’auteur et de projections de ses courts-métrages.

Laurent Bonneau

Né le 5 octobre 1988 à Bordeaux, il suit un cursus artistique dès le lycée. En parallèle, il rencontre Marc Moreno à l’âge de 13 ou 14 ans qui lui apprend beaucoup sur la bande dessinée et l’histoire de l’art.
Il monte sur Paris à l’âge de 17 ans et demi pour suivre un cursus de cinéma d’animation à l’École Estienne. Il signe chez Dargaud, avec son frère Julien, la trilogie Metropolitan.
Il entre en 2008 à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en section Photo-vidéo, où il continue de réaliser actuellement des courts métrages en prise de vues réelles s’attachent à la représentation du corps humain.
Il donne également des cours de dessin à l’École Nationale Supérieure Estienne à Paris.
En 2013, il sort deux albums : Douce pincée de lèvres en ce matin d’été, ouvrage intimiste sur une journée de la vie de Max, puis Rêves Syncopés avec Mathilde Ramadier au scénario, album retraçant l’histoire des musiques électro, via la vie du DJ Laurent Garnier.Ceux qui me restent
En août 2014, paraît aux éditions Grand Angle son dernier album : Ceux qui me restent.
Il vit désormais à Narbonne, et continue l’alliance du dessin avec la réalisation de courts métrages.
Outre la création de livres de BD, seul ou avec un scénariste, Laurent Bonneau réalise de nombreuses expositions de ses dessins.
Enfin il a créé une quinzaine de courts métrages.

Bibliographie :

- Julien Bonneau (scénario), Laurent Bonneau (dessin et couleurs)
Metropolitan 1- Borderline (Éd. Dargaud, 2010), 56 p.
Metropolitan 2- Cocaïne (Éd. Dargaud, 2010), 56 p.
Metropolitan 3- Cendres (Éd. Dargaud, 2011), 56 p.
Metropolitan- Intégrale (Éd. Dargaud, 2013), 176 p.
- Laurent Bonneau (scénario, dessin et couleurs), Douce pincée de lèvres en ce matin d’été (Éd. Dargaud, 2013), 112 p.
- Mathilde Ramadier (scénario), Laurent Bonneau (dessin et couleurs), Rêves syncopés (Éd. Dargaud, 2013), 176 p.
- Damien Marie (scénario), Laurent Bonneau (dessin et couleurs), Ceux qui me restent (Éd. Grand Angle, août 2014), 160 p.

Toutes ses œuvres sur : www.laurentbonneau.com

Ceux qui me restent, présentation de l’éditeur :

Florent Vastel est jeune. Il a épousé Jenny, une jolie anglaise. Le grand amour.
Il n’a que 39 ans quand elle meurt, le laissant seul avec leur fille de 5 ans, Lilie. Jenny est enterrée en Angleterre. Mais lors du voyage de retour, Florent perd de vue Lilie sur le pont du ferry. Il panique, la cherche, ne parvient pas à la retrouver.
Aujourd’hui, à 70 ans, il n’a qu’un souhait, il veut la retrouver avant de mourir, sa Lilie qui vient maintenant le voir presque tous les jours, mais qu’il ne reconnaît plus.
La maladie lui vole la mémoire pour le laisser toujours plus seul. Alors il cherche sans relâche, en vrac, dans les bribes de trop vieux souvenirs… Florent n’abandonnera plus. Un voyage en Alzheimer.

Entrée libre et gratuite

Renseignements auprès de la Maison du Banquet & des générations

04 68 32 63 89

lamaisondubanquet@orange.fr

www.lamaisondubanquet.fr