Programmation culturelle

Programme 2018

Du vendredi 4 mai au dimanche 24 juin

 

Exposition de poteries ISABO, SYG au musée Eburomagus

Dès le Paléolithique supérieur, l’être humain cherche à représenter le corps à travers le dessin, la peinture et la sculpture. Les premières représentations, au caractère probablement sacré, se réduisent à des formes symboliques aux différentiations sexuelles clairement marquées : sexe féminin surdimensionné, le plus courant, phallus proéminent. Puis le Néolithique marque l’apparition de la poterie ; à la fois à usage domestique et artistique, terre cuite et représentation corporelle s’inscrivent dans l’histoire des arts. Notre travail perpétue cette tradition et ces savoir-faire. Nous les enrichissons grâce aux techniques modernes, à notre regard contemporain sur nous-mêmes et le monde.


Dans ce qu’il convient d’appeler "les beaux-arts", la représentation du corps nu est un exercice de base et une thématique récurrente, même si la nudité publique est réfutée. À certaines périodes de notre histoire ou dans certaines zones du monde actuel, la représentation de la nudité est proscrite, généralement pour des motifs religieux. Les moulages sur corps sont à mi-chemin entre la réalité et l’oeuvre. Le corps est là, présent, unique, avec son histoire génétique et son parcours de vie, transcendé par la vision de l’artiste. On est bien loin de la sculpture gréco-romaine qui, bien que réaliste, se définit par une esthétique qui échappe finalement à toute forme d’universalité. La beauté n’est pas une, mais multiple. La nudité interroge le rapport au corps, au nôtre propre et celui des autres. Elle nous confronte à nos schémas de pensée. Dans l’imaginaire frustré par des siècles d’interdits, la nudité totale est parfois considérée comme une invitation à la sexualité. Mais la nudité n’est-elle pas ce que la nature nous a offert ? Qu’en ont fait les sociétés sinon un interdit ?
Cette exposition est l’occasion, pour chacun d’entre nous, de nous interroger sur nos schémas de pensée et peut-être de changer de regard.
NOTRE REGARD SUR LA NUDITÉ N’EST-IL PAS LE SEUL À FAIRE SENS ?

 

Samedi 19 mai : Nuit des Musées

Portes ouvertes du musée

Atelier "Plantes et épices du Moyen-Age"

Atelier  Plantes et épices du Moyen-Age

 

 

Samedi 16 et dimanche 17 juin : Journées nationales de l'Archéologie

Portes ouvertes du musée

Ateliers par l'Association Lab Archéo

Journées de l archéologie 2018 à Eburomagus

 

Du vendredi 6 juillet au vendredi 31 août 2018

Exposition La figure féminine dans les collections du Musée Saint-Raymond
L’exposition estivale d’Eburomagus s’intéresse cette année à la représentation des femmes dans l’antiquité romaine. Le musée présente cinq pièces des collections du musée Saint-Raymond, musée des antiques de Toulouse. Habituellement conservées dans les réserves de l’institution toulousaine, ces sculptures et figurines ne sont pas visibles du public. Leur venue à Bram est donc l’occasion d’une découverte.

L’exposition se penchera sur l’évolution de la mode féminine à Rome et dans l’empire : vêtements, bijoux, coiffures, parfois extravagantes. Des portraits privés illustreront ces différents aspects de la parure, mais aussi des représentations de divinités comme la déesse Vénus ou une belle tête de bacchante. La variété des œuvres sera rendue par la diversité des matériaux et des provenances.

Un lien sera fait avec les collections d’Eburogamus puisque le musée de Bram conserve des objets liés à la toilette feminine dans l’antiquité, notamment des cuillères à parfum.

Visites commentées les mercredis de 10H30 à 11H15

 

Septembre/ octobre : exposition (thème en cours d'élaboration)

 

Samedi 15 et dimanche 16 septembre : Journées européennes du Patrimoine

Portes ouvertes du musée et Journées ludiques en famille

Vous pouvez consulter le programme 2018 pour Eburomagus et ses sites partenaires : 

 

Rubrique: