L’orientalisme

Les mystères de l’Orient comme sujet de peinture

 

 

L’orientalisme

 

L’attrait pour l'Orient coloré, ce pays mystérieux, très fort chez les artistes romantiques, s’exerce aussi sur les peintres classiques et académiquesAussi on peut dire que l’orientalisme n’est pas un mouvement pictural proprement dit mais un sujet. Par ailleurs, la société bourgeoise, un peu à l’étroit dans ses conventions, rêve d’exotisme et les peintres concrétisent ce rêve en rapportant de leurs voyages des images embellies de l’Orient. 

Les peintres représentent le monde arabe, le Proche-Orient, de façon idéalisé à travers la vision occidentale de l’époque. Les scènes se veulent exotiques dans leur vision de la vie dans les harems, des guerriers, des villes mythiques.

Les femmes, mystérieuses, occupent une place majeure, prétextes à des images sensuelles.

 

Deux toiles du musée Petiet illustrent cette mode, Soir dans l’oasis de Louis Cabanes , qui à la suite d’un voyage en Algérie, en 1901, rentre avec de nombreuses études qui serviront de modèle à ses peintures de scènes vécues de la vie du désert et  La sultana de Casimir Saint Pierre.

 

 

 

Soir dans l’oasis de Louis Cabanes

Rubrique: