Au son de la bodega

Au musée du Quercorb à Puivert, la cornemuse ou bodega*, représente au sein de l’Instrumentarium, un instrument dont on peut jouer en extérieur, lors de fêtes.

De la sculpture...

Culot sculpté de la Salle des musiciens, château de Puivert

Cette sculpture est l’une des plus érodées. Cependant on distingue bien la poche en peau, fermée par une couture latérale, maintenue sous le bras du musicien. Le haut de la poche est cassé au niveau du bouffoir ainsi que la tête et le haut du chalumeau. Ce dernier est de section rectangulaire et semble se terminer par un pavillon sculpté. Un décor de feuillage entoure le joueur de cornemuse pour nous indiquer que cet instrument de musique populaire se joue en plein air, tout comme le tambourin et les flûtes de l’Instrumentarium. 

 

...à l'instrument

Cornemuse : poche : peau de chèvre / tête : pommier / chalumeau et bouffoir : cerisier
Facteur : Patrice Bianco.

Cet instrument à vent comporte un chalumeau  en bois de cerisier pour la mélodie et un bourdon pour l’accompagnement. L’air est insufflé par un bouffoir en bois de cerisier, muni de anches en roseau, dans le réservoir d’air en peau de chèvre qui permet d’obtenir un souffle continu. Une tête d’animal fantastique est sculptée dans du pommier.

 

en passant par sa réalisation

La rareté des éléments de références et le manque de détails de la sculpture ont obligé le facteur Patrice Bianco, à de nombreux essais en particulier pour les anches – invisibles bien sûr sur la sculpture – et le chalumeau. L’observation de la position des doigts a déterminé la structure du chalumeau comprenant une partie mélodique (percée de trous) à droite de la pièce et un bourdon à gauche. Les sculptures décoratives du chalumeau ont été choisies en référence à un modèle iconographique représentant une cornemuse très semblable à celle de Puivert et sculptée de têtes d’animaux mythiques.

 

*Bodega : mot occitan, prononcez boudégo

Crédit photo : Patrice Cartier

 

Rubrique: