Voyage en médiathèque : le Pavillon Blanc de Colomiers

Vous n'y étiez pas ? on vous raconte !

Non, le Pavillon Blanc n’est pas seulement un beau lieu culturel !
Oui, le bâtiment imaginé par l’architecte Rudy Ricciotti est une réussite ! On admire son voile de béton sinueux (impressionnant !), ses espaces intérieurs pleins de lumière, son esthétisme délicat pour un bâtiment de cette taille…
Mais au-delà de la prouesse architecturale, c’est un vrai lieu de vie, de culture et d’échanges que les participants à la journée « voyage en médiathèque » ont découvert. Un projet ambitieux qui voit le jour grâce à une volonté politique forte : réunir un centre d’art contemporain et une médiathèque.

Réfléchi bien en amont de la construction, le projet d’établissement  place l’usager au centre du Pavillon Blanc et de ses actions.

Porté par Martine Blanchet, sa directrice, il n’est pas question de concession ! Tous les moyens sont mis en œuvre pour servir le projet. L’exigence (au service du public) est palpable dans tous les domaines : des collections jusqu’à la communication, en passant par les espaces et la programmation culturelle. Mais ce qui impressionne les bibliothécaires que nous sommes, c’est le travail de médiation !

Et oui, le public est réellement au cœur du projet. L’accent est mis sur l’accueil et tout vise à offrir à l’usager de nouveaux horizons : le centre d’art et la médiathèque ne font qu’un, les équipes travaillent de façon transversale. Les ateliers, les actions culturelles, la mise en valeur des collections, tout se répond, trouve un écho, fait rebondir. Quelle richesse, pour un public qui ne boude pas son plaisir et qui, très certainement, ressent l’intelligence et la grande sincérité du projet.

Une journée passée à découvrir le lieu, les actions, l’implication de l’équipe et juste quelques mots de conclusion : le Pavillon Blanc a une âme !