Sélection jeunesse autour du thème de la guerre

Le 11 novembre n'est pas uniquement la date anniversaire de l'armistice de la Première Guerre Mondiale, c'est aussi l'occasion de rendre hommage à tous ceux, civils ou militaires, tombés pour la France. Mais comment aborder ce sujet avec des enfants bien éloignés, fort heureusement, de ces époques troublées. Auteurs et illustrateurs se sont penchés sur ce thème, souvent avec beaucoup de réussite. Les bibliothécaires de la Bibliothèque départementale vous proposent une sélection objectivement subjective de romans et d'albums jeunesse sur les guerres.

 

L'étoile, le journal d'une petite fille, un album d'Eliane Stern

Deux journaux se croisent ici. Le premier est un vrai journal. Celui inventé et écrit par une petite fille de 9 ans pendant la première guerre mondiale.Le second journal est, lui, inventé. L'auteur, Viviane Koenig, imagine le journal intime qu'aurait pu écrire Eliane. Un très beau document pour tous, qui mérite un accompagnement de la part des adultes, pour bien faire comprendre le contexte.

 

 

 

 

 

L'ennemi, un album  de Davide Cali

Un album simple et efficace. Un texte et des illustrations sobres pour faire comprendre l'absurdité de la guerre des tranchées. Et de toute guerre en général. Se battre contre un homme qui nous ressemble en tout point mais dont on nous a dressé un portrait diabolique, animé par l'inconnu, la peur....
Le texte est sans aucun mot inutile, il n'en touche que plus justement le lecteur.
L'illustration sur fond blanc, allie traits simples, extraits de photographie et touches de kaki.
Une lecture à recommander à tous, petits et grands.

 

 

 

Un brave soldat, un album de Nicolas Debon

D'habitude les albums pour la jeunesse traitant de la première guerre mondiale tendent à universaliser le soldat. Ici c'est tout le contraire : on suit Franck, un jeune canadien qu'on suit lors de son recrutement, son départ avec sa mère en larme, sa vie dans les tranchées en France. On a un aperçu de l'"enfer" à l'odeur nauséabonde, des combats, de sa blessure, de tout son ressenti.
Le fait d'avoir choisi un héros choisi qui n'est ni allemand ni français est intéressant, il offre un point de vue peu ordinaire.

 

 

 

 

Les deux soldats, un album de Michel Piquemal

Fables philosophiques, albums engagés, concentrés de poésie, carnets de sagesse, les ouvrages de l'éditeur Rue du monde sont tout cela à la fois. Celui-ci ne déroge pas à la règle. Les deux soldats est un très bel album qui nous raconte l'histoire de Tibo et Toma, deux jeunes gens qui auraient pu être frères ou amis... Mais, nous sommes en 1914, Tibo est français et Toma est allemand...

 

 

 

 

 

La trêve de Noël, un album de  Michael Morpurgo

Petit album magnifique et très émouvant qui relate un épisode très particulier de la Grande Guerre : la trêve de Noël 1914, où soldats allemands et soldats français oublient, le temps d'un nuit, qu'ils sont ennemis... L'histoire débute de nos jours. Un jeune homme fait l'acquisition lors d'une brocante d'un vieux meuble, qu'il compte restaurer. Dans un tiroir secret, il découvre une lettre datant de décembre 1914, où un jeune soldat anglais raconte à sa jeune épouse cette trêve de Noël qu'il vient de vivre...

 

 

 

 

 

 

Quand Hitler s'empara du lapin rose, roman de Judith Kerr

L'auteur s'est inspiré, dans ce roman, de sa jeunesse pendant la Seconde guerre mondiale, sa fuite, son exil. Le livre est très émouvant car c'est la voix de cette petite fille qu'on entend derrière ces mots. On aurait pu penser que le récit serait noir, mais c'est surtout  la tendresse et  l'humour avec laquelle l'héroïne nous raconte son histoire que l'on retiendra. 

 

 

 

 

 

L'horizon bleu, un album de Dorothé Piatek

En 1914, Pierre, jeune instituteur dans le nord de la France est  mobilisé, il envoie des lettres à sa femme pour lui raconter ce qu'il vit dans les tranchées. Cette dernière, qui endossé le rôle d'institutrice, lui répond en lui parlant du village, des enfants de l'école... Un très beau récit qui permet de découvrir la vie à l'arrière.
 
L'album a fait l'objet d'une adaptation en roman
 

 

 

 

 

Rose blanche, un album de Christophe Gallaz

Un album à réserver aux plus grands. Rose blanche est une petite fille allemande. Son existence va être perturbée un jour où elle voit un jeune garçon tentant de s'échapper des camions qui ont envahi sa ville. Elle aura l'idée de suivre ce camion, verra les camps, les gens affamés. Elle reviendra chaque jour partager avec eux sa nourriture jusqu'à ce que d'autres camions arrivent... Une fin tragique. Un album qui marque les esprits.

 

 

 

 

 

La grande peur sous les étoiles, un album de Joe Hoestland

 Hélène et Lydia ont 8 ans et demi, elles vivent à Paris et sont les meilleures amies du monde. Malheureusement l’une des 2 était juive et c’était l’année 1942…
Hélène se souvient…
Un joli album au texte ciselé : « Longtemps j’ai attendu que Lydia revienne pour jouer avec elle et lui dire qu’elle était toujours mon amie. Mais la guerre a fini et Lydia n’est pas revenue.
Longtemps j’ai gardé de la rancune contre les étoiles. »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le bébé tombé du train, ou comment l'amour d'une mère est plus fort que tout, un roman de Joe Hoestland
 
Anatole est un vieux monsieur solitaire. Au fond de son jardin passe une voie ferrée et celle-ci est de plus en plus utilisée ces derniers temps. Quelle n'est pas sa surprise un beau matin de trouver un bébé "tombé du train". et  lorsqu'il croise le regard du nourrisson et qu'il lui sourit, le veil homme fond...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Zappe la guerre, un album de Pef
 
Et si les soldats dont les noms sont inscrits sur le monument aux morts d'un petit village reprenaient vie ? Quel regard jetterait-il sur le monde tel qu'il est actuellement. Quel serait leur message aux enfants d'aujourd'hui ? Que leur raconterait-il de la guerre qu'ils ont vécu ? C'est l'histoire un peu folle que Pef conte dans Zappe la guerre. Le récit romancé et les dessins cotoient des photographies d'archives faisant de cet album un documentaire à part entière.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
On les aura, carnet de guerre d'un poilu, un album (pour les grands) de Barroux
 
Ce carnet contient un témoignage d’une richesse historique et humaine incroyable : le récit des premières semaines de mobilisation d’un homme durant l’été 1914. Les puissantes illustrations au trait noir de Barroux accompagnent la narration de ces évènements et émotions du passé. Le récit original de ce poilu est reproduit intégralement, sous la forme du roman graphique, genre transgénérationnel qui offre autant de place à l’illustration qu’au texte.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le petit soldat qui cherchait la guerre, un album de Mario Ramos.

Un soldat qui a été assommé pendant une bataille part à la recherche de son armée. Sur le chemin il rencontre différentes personnes, toutes des victimes de la guerre, qui vont le réfléchir sur ce qu'il fait. Lors d'un incendie, il perd son uniforme. Mais qu'est ce qui faisait de lui un soldat à part son uniforme ? 
Un excellent album du trop tôt disparu Mario Ramos.

 

 

 

 

 

Mon enfance dans l'Allemagne nazie, un roman autobiographique d'Ilse Koehn

Ilse Koehn, l'auteur de ce livre, a six ans en 1935 lorsque Hitler fit promulguer les lois racistes qui mettaient les juifs au ban de la nation allemande. Parce que sa grand-mère maternelle est juive, Ilse est considérée comme une "sangs-mêlés". C'est un vrai témoignage que nous offre ce roman autobiographique, une vision peu commune de ce qui se passait de l'autre côté de la frontière.

 

 

 

 

 

 

Mon ami Frédéric, un roman de Hans Peter Richter

Ce roman est un  grand classique de la littérature enfantine sur cette période. C'est l'histoire d'une amitié entre 2 adolescents allemands, dont l'un, Frédéric, est juif. Après la mort de sa mère et l'arrestation de sonpère, Frédéric se tourne vers son amis.
Un roman marquant sur cette période. A noter la présence d'éléments documentaires pour mieux comprendre le contexte de l'histoire.
 

 

 

 

 

Et ce ne sont que quelques exemples de ce que vous pourrez retrouver dans vos bibliothèques. On se retrouve là-bas pour voir les pépites que vos bibliothécaires pourraient vous proposer ?