Quand le volatile se prend pour Bernard Pivot (4)

Cet été, le volatile chausse ses lunettes et se prend pour Bernard Pivot, son idole. Il vous fera découvrir tous les mercredis jusqu'à fin août, un célèbre incipit (début d'un texte) tout en affûtant votre œil autant que votre cervelle. Pour ce quatrième et avant-dernier round, le volatile vous propose de retrouver les 8 fautes qu'il a malicieusement glissées dans le début du roman qu'il a prévu de lire pour ses prochaines vacances. Ce sont donc les premières lignes du texte "Les douze enfants de Paris" de Tim Willocks (éditions Sonatine), paru il y a quelques mois, que vous allez découvrir.

1 Les filles de l’imprimeur
Maintenant il chevauchait à travers un pays éventré par la guerre et toujours saignant de ses contre-coups, où les soldats sans solde de monarques coupables éxerçaient encore leur métier, où bienveillance était folie et cruauté force, où personne n’osait affirmer être le gardien de son propre frère.
Il passa des arbres aux pendus, où des corbeaux aux pattes rougies étaient perchés, noirs comme leur charogne, où des petits groupes d’enfants en guenilles lui rendaient son regard en silence. Il passa les carcasses sans toit d’églises incendiées, où des tessons de vitraux étincellaient tels des trésors abandonnés dans les débris du chœur. Il passa des campements habités par des squelettes rongés, où les yeux jaunes des loups luisaient dans les ténèbres. Parfois une meule de foin en flammes éclairait une colline lointaine. Au clair de lune, les vignobles en cendres étaient blancs comme des tombeaux.
En très peu de jours, il avait couvert plus de lieux qu’il ne l’aurait cru possible. Et maintenant, il y était enfin, et il y était arrivé : au terme du voyage. Les murailles tremblotaient dans le lointain, gauchies par la chaleur d’août, et au-dessus d’elles luisait un plastron de brume ocre, comme si ces murs d’enceinte n’avaient pas été de pierre, mais plutôt la lèvre d’un vaste puit ouvrant vers les royaumes infernaux.
Telle fut sa première impression de la ville la plus catholique de toute la chrétientée.
Cette vision lui apportait un vague réconfort. Les pressentiments qui l’avaient habités n’avaient pas diminué. Il avait dormi près des routes et il était remonté en selle dans la fraîcheur précédent l’aube et, chaque matin, sa destinée s’était dressée devant lui. Il la sentait qui l’attendait, tapie derrière ces murailles plutoniennes. Dans la ville de Paris.

Les douze enfants de Paris / Tim Willocks (ed Sonatine)

A gagner : une photo dédicacée du volatile (si, si) ainsi que de bien beaux marque-pages de votre portail culturel préféré… et surtout la gloire d’avoir relevé le défi de notre Bernard Pivot à plumes !

Z'attendez quoi pour envoyer vos réponses à webmasterbda@cg11.fr ?? (pensez à m'envoyer vos adresses postales si vous voulez récupérer vos gains !)

Retrouvez le premier jeu ici et le second , pour le troisième c'est par ici et la liste des gagnants c'est sur cette page !

Et pour ceux qui aiment jouer avec les mots, retrouvez d'autres astuces du volatile sur la page d'accueil de la rubrique Livre et Médias

A vos plumes !