Le jeu de l'été du volatile

Cet été, le volatile a chaussé ses lunettes et s'est pris pour Bernard Pivot, son idole. Il vous a fait découvrir tous les mercredis pendant 5 semaines, un célèbre incipit (début d'un texte) tout en affûtant votre œil autant que votre cervelle. Le but était de repérer des fautes que le volatile avait malicieusement glissées dans des textes. Et certains se sont pris au jeu !

Voici un petit rappel des différents rounds :

Semaine 1 : Jacques le fataliste de Diderot

 

Semaine 2 : Pars vite et reviens tard de Fred Vargas

 

Semaine 3 : Rebecca de Daphné du Maurier

 

Semaine 4 : Les douze enfants de Paris de Tim Willocks

 

Semaine 5 : Le liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent

Le volatile vous propose une épreuve subsidiaire pour vous départager : 
il s'agira de créer un court texte, un bref poème ou un collage amusant mettant en scène Petrichor Aplumes (le vrai nom du volatile)

Vous avez des idées ? On attend votre participation avant le mercredi 3 septembre ! 
Un jury composé du volatile et de son double humain ainsi que d'autres bibliothécaires (s'ils acceptent de discuter avec un oiseau aussi imaginaire que génial) élira la ou les meilleure(s) contribution(s).
Proclamation des résultats le mercredi 10 !

A vos plumes !

 

Nous avons une quarantaine de participants qui ont vaincu la malice du volatile et ainsi gagné des marque-pages de leur site culturel préféré ainsi qu'une photo dédicacée de la bestiole à plumes. Retrouvez les noms des gagnants sur cette page !