Emmanuel Darley

L'écrivain, audois d'adoption, nous a quittés le 25 janvier dernier. La lectrice, Valérie Schlée, qui était une de ses amies,voulait rendre hommage à ce grand auteur de théâtre et de romans.

Epreuve du vivant

Pour les yeux, les matins ne se ressemblent plus. Le ciel de l’absence sommeille sur la bouche.
Alors dire la mort d’Emmanuel Darley qui ne cesse de ramener à ce qui persiste :
ses romans, de ceux qui marquent et accompagnent, son théâtre aussi bien.
Ses photos enfin, ses courtes phrases chaque jour sur le net. Ce rendez-vous quotidien, c’était avec la bouche et les yeux, continuer à être avec et de ce monde. Nous y étions nombreux.
« Est là si tu ». Emmanuel Darley n’est plus là.

copyright Emmanuel Darley

La mort d’Emmanuel Darley c’est aussi pointer la précarité de la vie des écrivains et l’insupportable inclémence de notre société.
La dernière fois que nous nous sommes retrouvés, c’était en prison : les ateliers d’écriture d’Emmanuel Darley étaient justes, généreux, exigeants, toujours.
La parole donnée oui, et aussi tous les seuils invisibles, tous les trains au bout de quoi on se continue…ou pas.
Dans son journal irrégulier : « je ne fais, voilà, que passer. »
Avec la bouche et les yeux, le cœur écarquillé, poser le pigment – bleu - des jours, pour le continuer.
 

copyright Emmanuel Darley

Valérie Schlée

Emmanuel Darley tenait un blog Journal irrégulier. Vous pouvez aussi découvrir ses photos.
 

Le rendez-vous à ne pas manquer :
Lectures de textes d’Emmanuel Darley
par Valérie Schlée et le Zé Régalia Théâtre
Samedi 13 février à 10h30 à la Librairie Mots & Cie

Retrouvez les livres disponibles à la Bibliothèque départementale :