Les Comptines

"Un, deux, Trois j’irai dans les bois. Quatre cinq six, cueillir des cerises. Sept huit neuf dans mon panier neuf. Dix onze douze, elles seront toutes rouges"... prêts à chanter ? On embarque avec Malika !

 


Cela vous rappelle peut être votre enfance ? Et oui cette petite comptine tant chantée par tous les parents et les enfants fait toujours partie du répertoire des Comptines.
Mais pas n’importe laquelle, des comptines dites d’apprentissage, celles qui permettent aux enfants d’apprendre tout en s’amusant.
Et celle-ci, vous la connaissez également :

Pomme de reinette et pomme d’api
Tapis tapis rouge,
Pomme de reinette et pomme d’apis
Tapis tapis gris !


Sans doute la plus connue parmi  l’immense répertoire des comptines.

Ou bien ce ne serait pas plutôt celle-ci ?

Une souris verte,
Qui courait dans l’herbe…
Je l’attrape par la queue,
Elle me montre a ces messieurs…


Et celle-ci :

Une poule sur un mur
Qui picore du pain dur
Picoti, picota
Lève la queue
Et puis s’en va !



Mais au fait c’est quoi une comptine exactement ?
Un petit texte court et rythmé au langage musical, utilisé surtout par les enfants du plus petit au plus grand.

L’étymologie du mot « Comptine » veut dire Compter.
Effectivement les enfants s’en servent souvent pour compter ou se départager lors d’un jeu.
Aujourd’hui sous l’appellation du mot « comptine », on trouve également : les formulettes, les berceuses, les danses, les jeux rimés, les jeux de doigts, les kyrielles, les randonnées, les tape-mains, les vire langues, les rondes et j’en passe …
D’où viennent-elles ?
Le mystère demeure, alors partons du principe qu’elles sont très anciennes (Antiquité), et que les auteurs sont souvent anonymes.

À quoi servent-elles ?
Souvent les comptines vont servir à désigner « le chat » ou «  le  loup » du jeu. « Plouf plouf, ça sera toi le chat ! »
En fait la formulette est la règle qui organise la micro société des joueurs comme une loi pour des citoyens.
Les enfants acceptent la règle et apprennent à vivre en société.
Elle sert également d’appartenance à un groupe, une communauté, elle peut être aussi un outil d’intégration à l’école ou ailleurs.
Les plus grands apprennent aux plus jeunes.
Ainsi les enfants s’acceptent dans leur cercle, car ils auront le même langage oral, le même patrimoine.
Les comptines servent à favoriser les liens tout en abolissant les barrières liées au milieu familial ou social.


Que nous apportent-elles ?
La pratique  de la comptine liée au jeu, favorise chez l’enfant : la précision, l’anticipation, l’intériorisation et le traitement des données.
La comptine outre son aspect ludique s’avère être un formidable outil pédagogique précieux pour les adultes entourant l’enfant car il apprend tout en s’amusant.
Les comptines sont bien plus qu’un simple jeu, elles permettent l’éveil au langage, aux nombres, aux notions d’espace-temps, a la mobilité et a la sociabilité.

D’après un article original de neuropsychiatrie de l’enfance 
http://orbi.ulg.ac.be/bitstream/2268/74134/1/comptine.pdf

 

Donc continuons de chanter et de transmettent des comptines aux petits car elles aident au bon développement de l’enfant et a ses diverses apprentissages. De  plus, elles permettent de partager de bons moments ensemble petits et grands réunis.