LES MIGRATIONS ET LES BOULVERSEMENTS DEMOGRAPHIQUES DE LA REVOLUTION VITICOLE

Rubrique:

Date de l'évènement: 
Mardi 24 Septembre 2019
Dans le cadre du programme Audois, d'ici et d'ailleurs, Jean-Louis Escudier, chercheur au CNRS, membre du LAMETA/Université de Montpellier 1 animera la conférence : "Les migrations et les bouleversements démographiques de la révolution viticole."A partir du milieu du XIXe siècle, la vigne devient la production agricole dominante dans l’Aude, reléguant loin derrière elle les céréales et l’élevage ovin. Outre ses conséquences économiques, cette mise en place de la monoculture viticole, et son recours massif à la main d’œuvre, a entraîné de grands bouleversements démographiques : migrations à l’intérieur du département, immigrés venant des départements voisins. Les monthaniols descendent ainsi vers les plaines, chassés de leurs villages par le surpeuplement et la crise de l’économie pastorale et forestière. Entre 1801 et 1886, la ville de Narbonne triple sa population, tandis que le village de Puichéric voit le nombre de ses habitants augmenter de 168 %. Les résultats de cet énorme brassage de population sont encore décelables dans la société audoise d'aujourd’hui.

Dans le cadre du programme "Audois.es, d'ici et d'ailleurs", Jean-Louis Escudier, chercheur au CNRS, membre du LAMETA/Université de Montpellier 1, animera la conférence : "Les Migrations et les bouleversements démographiques de la révolution viticole."

A partir du milieu du XIXe siècle, la vigne devient la production agricole dominante dans l’Aude, reléguant loin derrière elle les céréales et l’élevage ovin. Outre ses conséquences économiques, cette mise en place de la monoculture viticole, et son recours massif à la main d’œuvre, a entraîné de grands bouleversements démographiques : migrations à l’intérieur du département, immigrés venant des départements voisins.

Les monthaniols descendent ainsi vers les plaines, chassés de leurs villages par le surpeuplement et la crise de l’économie pastorale et forestière. Entre 1801 et 1886, la ville de Narbonne triple sa population, tandis que le village de Puichéric voit le nombre de ses habitants augmenter de 168 %. Les résultats de cet énorme brassage de population sont encore décelables dans la société audoise d'aujourd’hui.


Lieu :
Archives départementales de l'Aude
41 Avenue Claude Bernard
11000 CARCASSONNE

Horaires : 20h30

Téléphone : +33 4 68 11 31 54

Adresse mail : archives@aude.fr

Tarifs : Entrée Gratuite !