Ça a débuté comme ça

"Ça a débuté comme ça" est probablement l'un des incipits les plus connus de la littérature française, c'est celui de Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline.
Incipit (nom masculin invariable, du latin incipit  "il commence"). Premiers mots d'un manuscrit, d'un ouvrage. (définition du dictionnaire Larousse). Par extension, les premières lignes, voire les premieres pages d'un roman.


Cet été, nous avons décidé de vous faire découvrir une sélection de livres jeunesse !

On commence avec une petite maison d'édition, plutôt récente (créée en 2013) mais qui a réussi à se faire un nom dans le paysage de l'édition jeunesse, grâce à la qualité de sa production !

Focus sur Les Fourmis Rouges !

Bigoudi de Delphine Perret
Didgeridoo de Frédéric Marais 
Jean-Loup fait des trucs de Clémentine Mélois
Les oiseaux de Julien Roux 
Pablo et la chaise de Delphine Perret
Une aventure de Dolorès Wilson de Mathis Jean-Marc 
Tous canards de Bruno Gibert 
Une si petite noisette de Sylvain Alzial
Yasuke de Frédéric Marais

Cliquez sur la couverture pour découvrir les premières pages de cette sélection de livres : 

(Attention, apparemment certaines versions anciennes d'Internet Explorer ne permettent pas d'afficher le visualiseur. Si c'est votre cas, tentez avec un autre navigateur : Google Chrome ou Mozilla Firefox par exemple)

 

Comments

pour la valise

Félicitations! adorer Vargas et avoir réussi à tenir si longtemps sans s'être jeté sur son dernier, ça force le respect. Sinon, "En attendant Bojangles", parce qu’il est assez déjanté pour être lu en même temps que des mojitos et "Héloïse ouille" parce que c'est Teulé. Et de super vacances!

lecture à la plage

* Le mystère des livres disparus de Ian Sansom (les enquêtes en bibliobus d'Israël Armstrong) : je crois que j'aurais déjà démissionné à la place du héros !
* La vie épicée de Charlotte Lavigne : une québécoise désarmante (sorte de Bridget Jones) mais qui cuisine tellement bien. Pour ne pas se prendre la tête à la plage.
* D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan : pour le supsens fascinant qu'il suscite. A dévorer.

Add new comment