Et je suis resté debout

Et je suis resté debout d’après la vie et l’oeuvre de Joë Bousquet. Lecture - spectacle Conception et interprétation : Laurent Soffiati. Inscription obligatoire, bulletin en bas de page. Le mardi 31 octobre, 20h30 aux Archives départementales.

Mettre en scène Bousquet, c’est chercher à donner du corps à cette parole poétique. Laurent Soffiati souhaite inviter le public au plus près du récit quotidien et concret du soldat/poète, dans l’intimité de cette chambre aux volets clos, et laisser aller la poésie entre espace concret et espace mental.

La vie de Bousquet et son lieu de vie sont source d’inspiration théâtrale et scénographique. L’écriture de Joë Bousquet est un appel à l’interprétation et à la mise en scène, ou plus précisément à la mise en corps sur scène. Transmettre la souffrance de cet état d’impuissance et la puissance créatrice et sublime de la pensée, de l’imagination et la libération par l’écriture.

« Et je suis resté debout » : ces mots prononcés par Bousquet pour raconter ces derniers instants sur le champ de bataille avant d’être atteint par une balle ; ces mots qui traduisent le mouvement, le combat quotidien face à la blessure, face aux forces dévastatrices des mauvaises pensées de l’esprit, face également aux regards des autres. Malgré la blessure, malgré le handicap irrémédiable, l’esprit reste debout, combatif, lucide, conscient et vif. C’est tout cela que Laurent Soffiati souhaite mettre en jeu : interpréter la parole du poète, tel un passeur en se mettant à sa place en rapport direct avec le public, spectateurs/visiteurs.

Rubrique: