Initiation à la paléographie

S’exercer à déchiffrer les écritures anciennes.

              Quel historien ne s’est pas heurté à des difficultés de lecture lorsqu’il tente d’exploiter des archives anciennes ? Qu’il soit amateur ou chevronné, il lui arrive de buter sur une abréviation peu commune, sur un mot au tracé cursif incompréhensible, voire sur une langue qui lui est inconnue (latin, occitan, ancien français).

             Cette rubrique ne saurait en aucune manière remplacer un véritable cours de paléographie. C’est une simple initiation, proposant à l’internaute des exercices qui devraient lui permettre d’acquérir, par l’expérience et une pratique régulière, quelques notions de base, suffisantes pour aborder avec confiance la lecture des documents anciens.

 

Montage de différentes écritures et supports

 

Conseils pratiques aux débutants :

          - éviter la hâte et la nervosité ;

- prendre un contact d’ensemble avec le document et son type d’écriture en se contentant dans un premier temps d’un simple lecture de reconnaissance ;

- transcrire, en ne craignant pas de laisser des blancs (certains mots difficiles peuvent être repris plus loin sous une forme plus simple, des lettres non identifiées vont l’être par recoupements en observant des mots où elles figurent et qu’on a su lire) ;

- ne pas surévaluer les difficultés qu’on va rencontrer, elles ne sont guère différentes de celles qu’on rencontre parfois aujourd’hui pour déchiffrer un document contemporain (le scripteur a une écriture difficile, fortement personnalisée ; il utilise un système d’abréviations qui ne facilite pas la lecture ; il se sert d’un instrument et d’un support de mauvaise qualité pour écrire, ce qui occasionne taches, surcharges, effacements de lettres).


            Histoire de l'écriture                                                                                                        

Page de couverture du catalogue écritures

                                                                                                                               

         Vous pouvez télécharger ici                    
le catalogue "Ecritures" en version pdf: 

         ecritures_1ere_partie
            ecritures_2e_partie                                                                                                          

      

 

                Abréviations 

               Une des principales difficultés de la lecture des textes médiévaux, qu’ils soient écrits en latin ou en langue romane, réside dans le déchiffrement des abréviations auxquelles les scribes ont recours.

               abreviations.pdf

 

EXERCICES

(cliquez ici pour accéder à la page des exercices de paléographie)

        

 

Rubrique: