Des documents exceptionnels, les chartes ornées

Au nombre des trésors patrimoniaux conservés aux Archives départementales de l’Aude, les chartes ornées méritent une mention toute particulière.

                L’habitude d’illustrer les chartes (et tout particulièrement les initiales du nom du commanditaire de la charte) peut être datée des années 1270. Bien qu’on ne dispose pas de tous les éléments pour comprendre les raisons qui ont conduit à cette pratique (pratique qui perdure jusqu’au milieu du XVe siècle), il semble que l’illustration des chartes soit à mettre en rapport avec le goût pour les images, les représentations animalières, humaines, héraldiques ou symboliques en vogue à cette époque (et qu’on retrouve dans les décors des manuscrits enluminés ou des plafonds peints).

                Plaisir de l’image pour l’image ? Volonté de souligner le propos de l’auteur de l’acte juridique par des décors et ornements emblématiques ? Autant de questions qui méritent d’être posées mais qu’on oublie bien vite devant la qualité esthétique du document.

Vidimus d’une charte d’amortissement du roi Philippe IV pour l’abbaye de Prouille, par le garde du scel de la sénéchaussée de Toulouse, 28 mars 1302 (A. D. Aude, H 326, n°5).

                A l’initiale N est accolé un profil d’homme (matérialisation, par le dessin d’un visage, des hommes à qui s’adresse la charte ?), tourné vers la marge, portant une calotte et dont la barbe effilée se termine par une tête de chien de chasse. Le second jambage du N est constitué d’un long poisson, avec ses trois nageoires ventrales et ses trois dorsales. L’intérieur de la lettre N contient deux têtes superposées d’oiseaux à bec de perroquet.

Lettres de sauvegarde du roi Philippe VI pour l’abbaye de Lagrasse, mai 1330 (A. D. Aude, H 13).

                A noter les deux grandes initiales du nom du roi (PH) portant en guise de barre d’abréviation une couronne royale (volonté d’affirmer le caractère royal de l’acte par la figuration d’un symbole dynastique).

 

Pour en savoir plus :

-          Ghislain Brunel, Images du pouvoir royal : les chartes décorées des Archives nationales, XIIIe-XVe siècle. Paris, 2005, Centre historique des Archives nationales, 255 p.

-          Les chartes ornées dans l’Europe romane et gothique. Etudes réunies par Ghislain Brunel et Marc H. Smith, tome 169 de Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, janvier-juin 2011, 283 p.

Rubrique: