Collections

La bibliothèque s’est enrichie au fil du temps de fonds spécifiques dont voici les plus remarquables.

 

Collection Léon Nelli (série N°)

Domaine occitan

Bibliothèque de l’architecte et érudit carcassonnais Léon Nelli (1864-1934), père du célèbre écrivain René Nelli, cette collection, acquise en 1933 et riche de 2000 volumes, constitue une part importante des fonds patrimoniaux.

Elle concerne principalement la langue d’oc, la littérature et l’histoire méridionales.

Toutes les régions du sud de la France y sont représentées, du Béarn à la Provence. Pour les XVIIe et XVIIIe siècles, il convient de signaler la présence d’éditions rares, d’ouvrages en langue d’oc, de nombreux livres relatifs à la religion et à la médecine. Le XIXe siècle est quant à lui illustré par les productions littéraires du mouvement félibre. Enfin, la collection comprend quelques revues littéraires, une vingtaine de manuscrits des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, et nombre de reliures précieuses. 

Collection_Leon_Nelli_serie_N°


Collection du Centre d’Etudes Cathares

Société médiévale

 

Le Centre d’Etudes Cathares René Nelli, association créée en 1981, est dissoute en 2011. Ses archives et sa bibliothèque, riche de quelques 6000 ouvrages et tirés à part, sont acquis par le Conseil général de l’Aude en 2012 et confiés aux fonds des Archives départementales.

Au sein de cet ensemble, non encore inventorié et non encore communicable au public, on peut notamment signaler les ouvrages rares des XVIIe et XVIIIe siècles et les travaux de l’historien toulousain Jean Duvernoy, progressivement acquis par le centre dès sa formation, des documents relatifs au catharisme, mais aussi à la société méridionale médiévale et aux autres dissidences religieuses européennes du Moyen-âge.



Fonds René et Suzanne Nelli (série JJ)

Catharisme, littérature, philosophie, domaine occitan, ésotérisme

Poète occitan, philosophe et historien du catharisme, René Nelli fut un spécialiste du Moyen-âge occitan, de sa métaphysique, de sa poétique et de l’amour courtois.

Avec ses 4800 volumes, ce fonds, légué en 2012 et recelant maintes œuvres imprimées et manuscrites de l’érudit et de son épouse, comprend une bibliothèque. Cette dernière est principalement dédiée à la littérature (littératures anciennes, poésie, théâtre) et aux sciences humaines (histoire, art et archéologie, ethnologie, philosophie).

Le monde occitan y est bien évidemment largement représenté par des traités de linguistique, des bibliographies, des revues, sans compter les nombreuses productions littéraires, du Moyen-Age jusqu’au XIXe siècle. Ainsi, l’édition du Roman de Flamenca côtoie les productions du Félibrige.

Enfin, la collection comprend un nombre conséquent d’ouvrages consacrés aux religions et à l’ésotérisme (des religions monothéistes au catharisme, en passant par les arts divinatoires et l’alchimie).

               

 

Travaux non publiés (sous-série 2J)

Riche de près de 650 documents, cette sous-série peut s’avérer d’un soutien précieux dans tout travail scientifique de recherche. Elle présente en effet des papiers d’érudits et des études universitaires (thèses, mémoires) non imprimés, offerts aux Archives de l’Aude. Un index en facilite l’accès.

Index_2J
Inventaire dactylographié_2J

Certains fonds d’archives, versés notamment par des érudits locaux, des sociétés savantes ou des associations, contiennent aussi… des livres ! Ces collections ne figurent donc pas en bibliothèque, elles sont enregistrées en tant que sous-séries d’archives. Elles n’en sont pas moins fort intéressantes et utiles aux chercheurs. Citons en quelques-unes le fonds de la Société centrale d’agriculture de l’Aude (144 J), le fonds Albert Sarraut (12 J).

 

 

Sources complémentaires (série I°)

Bien souvent les chercheurs ont besoin de faire appel à des documents conservés dans d’autres services d’archives (nationaux, départementaux et communaux).

La série I° est constituée des inventaires et guides de recherches imprimés des Archives nationales, des ministères des Affaires étrangères, de la Défense et des centres d’archives des autres départements français. Beaucoup de ces instruments de recherches sont maintenant disponibles en ligne sur les sites internet de ces différentes institutions.

Inventaire_serie_I°

Vous pouvez également consulter la salle des inventaires virtuelle des Archives nationales de France :

https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/cms/content/display.action?uuid=Accueil1RootUuid&onglet=1

Rubrique: