La Grande Collecte

La « Grande Collecte » a connu un réel succès. Merci à tous ceux qui nous ont confié leurs fonds d’archives et ont ainsi procuré aux historiens de nouveaux matériaux pour leurs recherches.

             Accroître leurs collections, les mettre à la disposition du public, ce sont les principales missions des services d’archives. Les chercheurs ne peuvent se contenter des seules archives publiques, provenant des administrations d’Etat ou des collectivités locales, des instances judiciaires ou militaires : leur appréciation des faits, leur interprétation des évolutions sociétales ou culturelles en seraient faussées. L’exploitation des archives privées (qu’il s’agisse d’archives d’entreprises, d’associations, de domaines ou de familles) apporte d’utiles compléments, infléchit les conclusions, contribue à donner une vision plus charnelle, plus sensible des évènements.

            Les Archives départementales de l’Aude se sont toujours efforcées de faire une large part aux archives privées, tant par leur politique d’acquisitions que par leurs programmes de numérisation. La « Grande Collecte », organisée à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale et très médiatisée, a eu un grand succès et les Archives de l’Aude se sont vu confier en une dizaine de jours, plus de 40 fonds privés (soit plus de 6 400 images), de taille et de nature très diverses mais d’un intérêt historique indiscutable, qui sont venus compléter les 17 fonds privés déjà numérisés ces dernières années (Inventaire_de_la_sous série_28 Dv.pdf). Quelques-uns de ces fonds nous ont été remis en don ; toutefois, pour la plupart, ils nous ont été confiés pour numérisation, ce qui témoigne de l’attachement profond des détenteurs de ces documents pour des archives toujours fortement chargées d’émotion plus de cent ans après. 

 

Photographie du laboratoire photographique avec personnes en train de numériser fonds de 14-18

Le laboratoire photographique où deux opérateurs ont œuvré à plein temps pendant plusieurs semaines pour numériser les fonds privés confiés à l’occasion de la « Grande Collecte »

 

 

28Dv_19_001

De nouveaux fonds à exploiter : mémoires et journaux de guerre, correspondance entre les soldats au front et leurs familles, cartes postales témoignant de la propagande nationaliste et patriotique du temps, photographies stéréoscopiques du conflit ou prises par les soldats eux-mêmes (vie dans les tranchées, armées et armements, ruines et cimetières, etc.), décorations et diplômes, etc…

Rubrique: